Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Marx dans le jardin de Darwin de Ilona Jerger, aux Éditions de Fallois

Les NOEMES - Club littéraire

-

20/10/2020

Chaque mardi et samedi, le club littéraire des NOEMES se propose de piquer votre curiosité autour d'un ouvrage, écrit par l'une des plumes de notre réseau, mais pas que...


Marx dans le jardin de Darwin de Ilona Jerger, aux Éditions de Fallois


Premier Roman Ouvrage AlumnusNouvelleAutre


Ainsi que l’explique très bien l’auteure en postface, ce roman se fonde sur l’hypothèse (que nous savons jamais concrétisée) de la rencontre entre Karl Marx et Charles Darwin, deux personnages habitant à quelques kilomètres l’un de l’autre à la fin de leur vie et qui avaient de nombreuses similitudes : entre autres, l’athéisme, l’hypocondrie, une vie quelque peu coupée du monde, le rejet des certitudes de l’époque et la vieillesse…

Dans un style relativement introspectif, qui met le lecteur dans l’ambiance du moment, et avec une grande sensibilité, l’auteure réussit à rendre crédible un événement hautement improbable. Le lecteur finit par s’amuser de ces deux caractères si ombrageux et à réfléchir lui-même sur le sens de sa vie.


Extrait choisi :

« Le Dr Beckett trouvait que ce savant en mauvaise santé traitait ses livres comme des esclaves. La plupart d’entre eux avaient l’air d’avoir été écorchés, malmenés, estropiés. Plus d’un volume avait perdu la qualité de son vélin. Sans égard pour les formats, les reliures ou la qualité du papier, des pages avaient été déchirées, des coins cornés, des tas de passages étaient soulignés et annotés. Partout était manifestement à l’ouvre un bourreau de travail auquel les écrits n’avaient qu’à obéir. Marx ne pouvait visiblement pas s’empêcher de mettre en marge des points d’exclamation et d’interrogation, il fallait que dès la première lecture il approuve ou contredise les auteurs. Le Dr Beckett, qui avait une belle bibliothèque personnelle ; qu’il entretenait et enrichissait d’année en année avec amour, fut saisi d’horreur à ce spectacle et en tira ses conclusions sur le tempérament et la constitution du malade. » 


Rejoindre le club


Contacts

Pour nous contacter, un seul mail :
club-litteraire@neoma-alumni.com






59 vues Visites

J'aime

  • Les NOEMES
  • Club littéraire
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Les NOEMES - Club littéraire

Les fantômes de Reykjavik d'Arnaldur Indridason, aux Éditions Métailié Noir

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

01 décembre

Les NOEMES - Club littéraire

Soit dit en passant de Woody Allen, aux Éditions Stock

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

24 novembre

Les NOEMES - Club littéraire

L’énigme de la chambre 622 de Joël Dicker, aux Éditions de Fallois

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

21 novembre

1