Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

La confrérie des moines volants, de Metin Arditi

Les NOEMES - Club littéraire

-

21/01/2020

Chaque mardi, le club littéraire des NOEMES se propose de piquer votre curiosité autour d'un ouvrage, écrit par l'une des plumes de notre réseau, mais pas que...


La confrérie des moines volants, de Metin Arditi, aux éditions Grasset


Premier Roman Ouvrage AlumnusNouvelleAutre


Metin Arditi, auteur francophone d’origine turque, a pour habitude de partir de faits historiques et d’en imaginer l’histoire autour. Ici encore, il part de l’histoire d’un moine orthodoxe qui a décidé en 1937 de sauver les trésors religieux de la destruction par les représentants du régime bolchevique.

Ecrit sous la forme d’un conte, ce livre se parcourt avec une très grande fluidité. Le lecteur se prend d’amitié avec ce moine russe aux dehors un peu rustres et a une irrésistible envie de l’accompagner dans ses pérégrinations. Dans cette quête qui dure jusqu’au début du vingt-et-unième Siècle, il est balancé d’un sentiment à un autre sans pouvoir lutter. C’est un très beau roman qui emporte son lecteur et le fait rêver.

Je ne regrette qu’une chose : le roman marque une coupure soudaine dans le temps qui me laisse sur la faim et me laisse à croire qu’il manque une partie au milieu du livre. L’auteur a-t-il été contraint par son éditeur de se limiter en nombre de pages et se supprimer arbitrairement une partie de son ouvrage ? Si c’était le cas, ce serait vraiment dommage…

Extrait choisi :

« Le cimetière avait dû être abandonné depuis très longtemps car il était couvert de ronces, de pierres et de taillis au point qu’il sembla impossible à Nikodime d’accéder aux tombes. Il y avait trois chapelles, et il lui fallut dix à quinze minutes pour accéder à chacune. A l’aide d’une branche, il déplaça la grande pierre qui permettait l’accès à la crypte, et descendit les quelques marches qui menaient à l’espace où étaient entreposés les cercueils. Il y en avait huit dans la première chapelle et plus de dix dans la seconde. La troisième n’en comptait que deux, posés l’un à côté de l’autre en contrebas des marches, sur la gauche.

Ce serait donc celle-là. »


Rejoindre le club


Contacts

Pour nous contacter, un seul mail :
club-litteraire@neoma-alumni.com




La confrérie des moines volants, de Metin Arditi

346 vues Visites

1 J'aime

  • Les NOEMES
  • Club littéraire
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Les NOEMES - Club littéraire

Le Consentement de Vanessa Springora, aux éditions Grasset

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

26 septembre

Les NOEMES - Club littéraire

Les évaporés de Thomas B. Reverdy, aux éditions Flammarion

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

22 septembre

Les NOEMES - Club littéraire

Couleurs de l’incendie de Pierre Lemaître, aux éditions Albin Michel

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

19 septembre