Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Toute la lumière que nous ne pouvons voir de Anthony Doerr, aux éditions Albin Michel

Les NOEMES - Club littéraire

-

05/09/2020

Chaque mardi et samedi, le club littéraire des NOEMES se propose de piquer votre curiosité autour d'un ouvrage, écrit par l'une des plumes de notre réseau, mais pas que...


Toute la lumière que nous ne pouvons voir de Anthony Doerr, aux éditions Albin Michel


Premier Roman Ouvrage AlumnusNouvelleAutre


Anthony Doerr a réussi dans ce roman à combiner avec une très grande subtilité toutes les épines dorsales qui font les romans à succès : l’espionnage, le policier, l’histoire et l’amour. De plus, il a choisi de prendre pour axe central de son histoire l’un des événements les plus durs de la seconde Guerre Mondiale, et pourtant méconnu, le bombardement de la ville de Saint Malo en août 1944. Le style est enlevé, dynamique, joyeux, subtil, avec une très recherche de la vérité historique et des détails, que le lecteur apprend sans s’en rendre compte tout en ayant un véritable plaisir à lire. C’est probablement l’un des meilleurs romans que j’ai lus cette année ; bref j’ai adoré et je compte en offrir quelques exemplaires à mes proches. Je ne suis pas étonné qu’Anthony Doerr ai gagné le Prix Pulitzer grâce à ce livre.


Extrait choisi :

« La galerie de Minéralogie est si longue qu’on n’en voit quasiment pas la fin. Dans certaines sections, il y a des successions de vitrines vides ; des formes sur les étagères tapissées de feutre marquent la place des objets absents. Von Rumpel déambule tranquillement, son panier au bras, absorbé par ce qu’il voit. Quels trésors ils ont laissés ! Un magnifique ensemble de cristaux topaze jaunes sur une matrice grise. Un beau fragment de béryl rose comme un cerveau cristallisé. Une colonne de tourmaline violette de Madagascar, si belle qu’il ne peut s’empêcher de la caresser. Bournonite, apatite sur muscovite, zircon naturel aux couleurs d’arc-en-ciel, douzaines d’autres minéraux dont il ignore les noms. Ces gens-là doivent manipuler en l’espace d’une semaine plus de gemmes qu’il n’en verra jamais dans sa vie.» 


Rejoindre le club


Contacts

Pour nous contacter, un seul mail :
club-litteraire@neoma-alumni.com






70 vues Visites

J'aime

  • Les NOEMES
  • Club littéraire
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Les NOEMES - Club littéraire

Soif de Amélie Nothomb, aux éditions Albin Michel

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

27 octobre

Les NOEMES - Club littéraire

Robe de marié de Pierre Lemaître, aux éditions Le Livre de Poche

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

24 octobre

Les NOEMES - Club littéraire

Marx dans le jardin de Darwin de Ilona Jerger, aux Éditions de Fallois

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

20 octobre