Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

15, place Vendôme, de Tilar Mazzeo

Les NOEMES - Club littéraire

-

04/02/2020

Chaque mardi, le club littéraire des NOEMES se propose de piquer votre curiosité autour d'un ouvrage, écrit par l'une des plumes de notre réseau, mais pas que...


15, place Vendôme, de Tilar Mazzeo, aux éditions La Librairie Vuibert


Premier Roman Ouvrage AlumnusNouvelleAutre


Voici l’histoire de l’un des plus grands palaces de Paris, du moins l’un des plus connus de la capitale. Il s’agit de l’hôtel Ritz, qui connait en ces jours d’une des ses plus importantes rénovations. 

Le Ritz a connu deux périodes qui ont fortement marqué son histoire : celle des années folles, au cours desquelles le palace était le lieu de rencontre de tous les artistes, l’endroit où il était essentiel d’être vu et de se faire voir ; puis surtout la période de la Seconde Guerre mondiale, quand le Ritz a servi de résidence aux plus importants officiers allemands. 

Ecrit à la manière d’une biographie, cet ouvrage trace factuellement les heures de gloire et de grisaille du palace, mais n’arrive pas à créer le petit relief, l’étincelle qui transmettrait au lecteur l’amour que l’auteur porte à celui-ci.


Extrait choisi :

« Le Ritz a lui-même été le théâtre de nombreux faits d’espionnage. Et puis, tout autour de la place Vendôme, les officines de renseignement ne manquent pas. Au numéro 7, ce sont les locaux de la Compagnie intercommerciale, couverture d’un service tenu par un économiste allemand, le Dr Franz Grüger, qui cache lui-même les branches étrangères de l’Abwehr. Un autre maître-espion, Hauptmann Wiegand, a établi ses quartiers au numéro 22, en duo avec un agent corse « au très sale caractère » nommé Pierre Constantini. Quant au bar de la rue Cambon, c’est aussi le repaire préféré de la  « poupée maquillée », la plantureuse Inga Haag, une nièce du directeur de l’Abwehr, l’amiral Wilhelm Canaris, lui-même agent double du MI-6 britannique. »


Rejoindre le club


Contacts

Pour nous contacter, un seul mail :
club-litteraire@neoma-alumni.com



La confrérie des moines volants, de Metin Arditi

94 vues Visites

J'aime

  • Les NOEMES
  • Club littéraire
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Les NOEMES - Club littéraire

Notre-Dame de Paris Ô Reine de Douleur, de Sylvain Tesson

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

31 mars

Les NOEMES - Club littéraire

La folle histoire de l’urinoir qui déclencha la guerre, de Laurent Flieder et Dominique Lesbros

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

28 mars

Les NOEMES - Club littéraire

Les étonnantes aventures d'Aaron Broom, d'A.E. Hotchner

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

24 mars