j’adhère !
Neoma Alumni
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Angélique Ung (MGE 2008), Brand Manager chez Club Med à Bruxelles

Portraits d'alumni

-

18/05/2016

Témoignage CareeR CenteR® / TCDU – Pays : Belgique

Angélique Ung (MGE 2008) est Brand Manager @ Club Med, Bruxelles

1. Angélique, dans quelle ville travaillez-vous et depuis combien de temps ?

Je travaille à Bruxelles depuis 4 ans, mais je suis arrivée en Belgique via un Volontariat International en Entreprise en Janvier 2010 pour Orangina Schweppes en tant que Junior Category Manager. Après mes 2 ans de VIE, la Belgique m'a tellement plu, que j'ai décidé d'y rester !

2. Dans quelle entreprise travaillez-vous et quelles sont vos principales missions ?

Je suis une Gentille Organisatrice " bureau" au sein du Club Méditerranée Benelux. Je suis Senior Brand Manager. Je m'occupe de la partie médias (affiche, print, radio..), event et RP pour le Benelux, ainsi que des partenariats. Mon principal enjeu est de décliner et d'adapter au mieux, la stratégie internationale décidée par le groupe, au niveau du Benelux.

Le Benelux est un marché très intéressant avec 3 pays ayant chacun ses spécificités en termes de langue, manière de consommer…

La Belgique est d'autant plus intéressante car elle divisée entre la partie néerlandophone et la partie francophone (il y a aussi une partie germanophone!).

3. Comment avez-vous décroché votre poste actuel ? (réseau, annonce…)

Après mon VIE, j'ai activement cherché un nouveau défi, mais j'avoue qu'avec la barrière de la langue, c'était plus compliqué que je ne le pensais. Malgré une expérience de 2 ans en VIE et auparavant plus de 2 ans de stages en FMCG, je pense que j'ai été tout de même un peu handicapée par le fait de ne pas être complètement bilingue.

Je suis rentrée au sein du Club Méditerranée via une annonce sur Monster, pour à l'époque, un poste de Chef de projet CRM.

4. Quels conseils donneriez-vous à un(e) diplômé(e) qui souhaite trouver un emploi et s’installer en Belgique ? (conseils pratiques, comment postuler, démarches…)

Déjà, je dirai que le VIE est une bonne voie d'entrée. Il y a énormément de VIE en Belgique, et le VIE est un bon moyen d'apprendre à connaître le pays.

Ensuite, même si ce n'est pas le plus important, avoir quelques bases en néerlandais est certainement un atout ! Après mon VIE, j'ai pris 3 ans de cours de néerlandais, à raison de 6 heures par semaine, et même si je suis loin d'être bilingue, cela m'aide dans mon travail de tous les jours, puisque je dois tout faire dans les 2 langues.

J'ai aussi l'impression que la Belgique fonctionne énormément avec les chasseurs de tête, donc ne pas hésiter à prendre contact avec eux.

5. Globalement, que tirez-vous de votre expérience en tant que diplômé vivant et travaillant en Belgique ?

Même si la Belgique n'est pas loin, et qu'il y a des similitudes avec la France... ce n'est pas la France ! La Belgique est un pays à part entière et il faut faire attention à ne pas venir en terrain conquis.

Au niveau professionnel, les structures sont en général plus petites qu'en France, ce qui permet de toucher à tout et d'évoluer assez vite.

La Belgique est un pays accueillant, pour ceux qui veulent s'intégrer. Les Belges accordent également de l'importance à l'équilibre vie privée/vie professionnelle, ce qui est très agréable.

Envoyer votre témoignage

896 vues Visites

J'aime

  • Belgique
  • MGE 2008
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits d'alumni

Cécile Petit (MGE 2008), Purpose et Talent Booster chez Career Coaching à Toronto

User profile picture

Marion Morato Larbalestier

17 novembre

Portraits d'alumni

Pauline Westerberg (MGE 2008), CRM Consultant chez Capgemini à Stockholm

User profile picture

Marion Morato Larbalestier

21 octobre

Portraits d'alumni

Audrey Jezic (PGE 12) : l'appel du souffle artistique

User profile picture

Yvan Lozac'hmeur

05 décembre