Accès membre

fr
j’adhère !
Neoma Alumni

Dominique Dutronc (CESEM 2001 ), Global Business Controlling Director–Innovation chez FIRMENICH Inc. à Princeton

  • 7 déc. 2016
  • -
  • Catégorie : Portraits d'alumni
  • -
  • Auteur : Marion Morato Larbalestier
  • -
  • Vu : 771 fois
Dominique Dutronc (CESEM 2001 ), Global Business Controlling Director–Innovation chez FIRMENICH Inc. à Princeton

Témoignage CareeR CenteR® / TCDU – Pays : USA

Dominique DUTRONC - CESEM F/D 2001

Global Business Controlling Director – Innovation @ FIRMENICH Inc., Princeton, New Jersey

1. Dominique, dans quelle ville et quel état travaillez-vous ?

Je travaille à Princeton dans le New Jersey. Il m’arrive de passer un peu de temps aussi dans nos bureaux de Manhattan. Je partage ma vie personnelle et professionnelle entre ces deux villes. Cela fait bientôt 4 ans que je suis en poste aux Etats Unis.

2. Dans quelle entreprise travaillez-vous et quelles sont vos principales missions ?

Je travaille pour une société qui produit des parfums et des arômes. Je suis actuellement directeur du contrôle de gestion global sur toute la partie Innovation, Projets et Business Units dans la division des Aromes. Ma fonction a plusieurs facettes, mon rôle principal est de contrôler le P/L de ma division, des revenus à l’EBIT. Par cela, j’entends les revenus, la marge et la profitabilité, le pricing ainsi que les couts (Production, OPEX et CAPEX). Je supervise le processus annuel budgétaire ainsi que le re-forecast trimestriel et passe aussi beaucoup de temps sur de la modélisation financière pour toute une série de projets. Je suis enfin gardien de la gouvernance ainsi que du respect des règles internes de l’entreprise.

3. Comment avez-vous décroché votre poste actuel ? (réseau, annonce…)

Ayant commencé ma carrière professionnelle dans l’audit externe et ce dans plusieurs bureaux européens pendant près de 5 ans (focus sur l’Asset Management), j’ai ensuite évolué vers l’audit interne pendant 4 ans dans le secteur automobile ou j’ai eu la chance par la suite de prendre la direction financière d’une des entités du groupe et ce pendant plus de 2 ans. En poste à l’époque en Belgique, et grâce à mon réseau, j’ai pu répondre à une offre d’emploi dans une fonction qui manquait dans mon expérience financière, le contrôle de gestion global, cote business. J’ai eu la chance de décrocher un poste de Contrôleur des Comptes-clés, basé à NY et ai ensuite évolué au sein de l’entreprise depuis maintenant 4 ans.

4. Quels conseils donneriez-vous à un(e) diplômé(e) qui souhaite trouver un emploi et s’installer aux Etats-Unis ? (conseils pratiques, comment postuler, démarches…)

Etant responsable de la tribu NEOMA Alumni de New York City au sein de l’US Chapter depuis 3 ans, je suis très souvent en relation avec de futurs diplômés en recherche de stage à NY (par téléphone, mail ou lors de nos apéros mensuels). Peu d’étudiants avec qui j’ai été en contact avaient une idée vraiment claire du poste qu’ils recherchaient. Cela est compréhensible par la difficulté d’obtenir un VISA de travail. Le candidat est donc extrêmement flexible à toute offre. Le problème c’est que la concurrence y est très rude. Le postulant doit donc savoir clairement le type de poste qu’il vise et positionner ses recherches, la structure de son CV ainsi que son discours, en ligne avec sa stratégie.

A mon sens, les points clés pour une recherche de poste aux US (NYC):

- Il est très difficile de trouver un poste directement depuis la France - Focus sur les entreprises françaises dans un premier temps, et/ou dans le secteur d’activité recherché

- Rester humble vis as vis de son profil. Tout n’est pas du. Même l’étudiant le plus brillant reste en compétition avec le reste du monde (surtout à NYC) – En revanche, montrer qu’on est le meilleur dans ce que l’on fait

- Faire valoir son expérience professionnelle (sous la forme de son CV d’abord puis en entretien), même un stage court

- Savoir exactement le poste que l’on veut faire et orienter ses recherches en fonction. Rester « logique » avec des aspirations

- Ne pas se focaliser sur NYC, même si c’est « cool » de travailler à Manhattan. Beaucoup de personnes « commutent » et grand nombre d’entreprises sont basés autour de New York (Tri-State area). N’hésitez pas à étendre vos recherches sur le Connecticut et le New Jersey.

- Penser Networking, aujourd’hui cela devient indispensable (sur LinkedIn, aux Apéro Neoma si vous êtes dans le coin, par le biais de l’Ecole, sur le site des Alumni NEOMA, par le bais d’anciens camarades déjà en poste aux US, dans le cadre d’un VIE, par le bais d’un premier stage qui à terme peut se transformer en Visa longue durée, dans votre entourage personnel etc…)

- S’intéresser aux nouvelles internationales et y tirer des pistes de recherche

- Avoir une idée de son parcours personnel futur, i.e. comment est-ce que je me vois dans 10 ans. Construire les étapes de son parcours en fonction du but qu’on s’est donné.

5. Globalement, que tirez-vous de votre expérience en tant que diplômé vivant et travaillant aux Etats-Unis ?

Ayant travaillé dans plus de 6 pays avant d’arriver aux Etats Unis, de nationalité franco-allemande et né à Londres, je peux attester que la mobilité internationale et l’expérience à l’étranger sont des choses que chacun doit tenter, si la volonté y est. Les Etats Unis sont un pays culturellement diffèrent de l’Europe, certains aimeront, d’autres moins. Je suis personnellement très à l’aise dans ce pays et je me sens proche de leur mentalité. Les opportunités professionnelles y sont sans limites et la culture de l’entrepreneuriat y est très forte ! En revanche, adieu à la couverture sociale et médicale à la française, à la sécurité de l’emploi etc… But you know what you signed for!

  • CESEM 2001
  • Etats-Unis

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire