Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Lake Success de Gary Shteyngart, aux Éditions de l’Olivier

Les NOEMES - Club littéraire

-

03/11/2020

Chaque mardi et samedi, le club littéraire des NOEMES se propose de piquer votre curiosité autour d'un ouvrage, écrit par l'une des plumes de notre réseau, mais pas que...


Lake Success de Gary Shteyngart, aux Éditions de l’Olivier


Premier Roman Ouvrage AlumnusNouvelleAutre


Un road trip à travers les Etats-Unis. Mais cette fois-ci il ne s’agit pas d’un routard genre Roald Dahl ou d’une âme à la recherche éperdue de la nature, mais d’un richissime banquier d’affaires dont le monde s’écroule soudain autour de lui et qui part à la quête du sens de la vie connu lors de ses premières amours.

Ce prétexte d’un voyage en car permet au lecteur de découvrir l’Amérique profonde et à la fois la dureté et la sensibilité, la lutte pour la survie individuelle et l’altruisme des classes moyennes du pays. A l’instar du personnage principal, ne pensez pas que vous allez passer un moment confortable au fond de votre fauteuil lorsque vous lirez ce roman, mais préparez-vous plutôt à être secoués par cette traversée épique de l’Amérique contemporaine des pauvres.


Extrait choisi :

« L’asphalte craquait sous les semelles de Barry. C’était donc ça, l’Amérique. Un lieu cruel où un homme pouvait se faire chasser de la rue à cause de la couleur de sa peau, la taille de sa montre. C’était scandaleux. Il ne voulait rien avoir à faire avec ça. Peut-être n’était-il pas trop tard pour renoncer. Il voyait tout. Son bureau, le corps parfait de Seema, un flot sans fin de macchiatos et de makis à l’oursin. Une vie à Manhattan pour un homme de Manhattan. Il pouvait rejoindre le cercle des vainqueurs.

Il repensa aux yeux du jeune. Ils étaient de la même couleur que ceux de Shiva. Il ignorait s’il fallait y voir un signe, mais il eut peur du dealer comme il avait peur des crises de Shiva. Les deux étaient une promesse de violence. Les deux étaient la preuve d’un monde fou, chaotique, incompatible avec quelqu’un de la stature de Barry et sa grâce durement gagnée. » 


Rejoindre le club


Contacts

Pour nous contacter, un seul mail :
club-litteraire@neoma-alumni.com






40 vues Visites

J'aime

  • Les NOEMES
  • Club littéraire
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Les NOEMES - Club littéraire

Soit dit en passant de Woody Allen, aux Éditions Stock

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

24 novembre

Les NOEMES - Club littéraire

L’énigme de la chambre 622 de Joël Dicker, aux Éditions de Fallois

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

21 novembre

1

Les NOEMES - Club littéraire

Noone ou le marin sans mémoire de Yann Verdo, aux Éditions du Rocher

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

17 novembre