Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Robe de marié de Pierre Lemaître, aux éditions Le Livre de Poche

Les NOEMES - Club littéraire

-

24/10/2020

Chaque mardi et samedi, le club littéraire des NOEMES se propose de piquer votre curiosité autour d'un ouvrage, écrit par l'une des plumes de notre réseau, mais pas que...


Robe de marié de Pierre Lemaître, aux éditions Le Livre de Poche


Premier Roman Ouvrage AlumnusNouvelleAutre


La renommée de Pierre Lemaître est née lorsqu’il a reçu le Prix Goncourt pour Au revoir là-haut. Cependant, avant cela il a écrit de très jolis ouvrages, dont fait partie celui-ci.  Nous nous trouvons ici face à un thriller où tout se déroule à l’envers : l’assassin(e) est connue dès le début et pourtant elle ne se souvient de rien. Cette femme qui avait tout pour être heureuse sombre apparemment dans la folie la plus pure ; le peu de raison qui lui reste la pousse alors à s’enfuir pour échapper à une folie encore plus grande, et à tout recommencer à zéro…

Je ne pourrai pas vous en dire plus sans déflorer irrémédiablement l’ouvrage. Sachez seulement que vous n’êtes là qu’au début du livre et sur tout le reste, l’auteur vous emmènera dans les dédales les plus sombres de la folie et de la vengeance, mêlant d’ailleurs à la perfection ces deux comportements. Et nous comprenons avec effroi que ce dont souffre le personnage principal du roman pourrait arriver à chacun d’entre nous, aussi sains de corps et d’esprit que nous soyons. Un livre qui nous happe…


Extrait choisi :

« Ce matin-là, comme beaucoup d’autres, elle s’est réveillée en larmes et la gorge nouée alors qu’elle n’a pas de raison particulière de s’inquiéter. Dans sa vie, les larmes n’ont rien d’exceptionnel : elle pleure toutes les nuits depuis qu’elle est folle. Le matin, si elle ne sentait pas ses joues noyées, elle pourrait même penser que ses nuits sont paisibles et son sommeil profond. Le matin, le visage baigné de larmes, la gorge serrée sont de simples informations. Depuis quand ? Depuis l’accident de Vincent ? Depuis sa mort ? Depuis la première mort, bien avant ?

Elle s’est redressée sur un coude. Elle s’essuie les yeux avec le drap e cherchant ses cigarettes à tâtons et ne les trouvant pas, elle réalise brusquement où elle est. Tout lui revient, les événements de la veille, la soirée… Elle se souvient instantanément qu’il faut partir, quitter cette maison. Se lever et partir, mais elle reste là, clouée au lit, incapable du moindre geste. Epuisée. » 


Rejoindre le club


Contacts

Pour nous contacter, un seul mail :
club-litteraire@neoma-alumni.com






57 vues Visites

J'aime

  • Les NOEMES
  • Club littéraire
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Les NOEMES - Club littéraire

Soit dit en passant de Woody Allen, aux Éditions Stock

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

24 novembre

Les NOEMES - Club littéraire

L’énigme de la chambre 622 de Joël Dicker, aux Éditions de Fallois

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

21 novembre

1

Les NOEMES - Club littéraire

Noone ou le marin sans mémoire de Yann Verdo, aux Éditions du Rocher

photo de profil d'un membre

Edouard Bucaille

17 novembre