j’adhère !
Neoma Alumni
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Roxane Mainard (CESEM 2014), Field Coach chez InFLOW à Shanghai

Portraits d'alumni

-

15/12/2016

Témoignage CareeR CenteR® / TCDU – Pays : Chine

Roxane MAINARD – CESEM 2014 Field Coach @ InFLOW, Shanghai

1. Roxane, dans quelle ville avez-vous effectué votre stage et combien de temps ?

Après 3 années d’études à Pékin, je suis de retour en Chine depuis 6 mois et travaille à Shanghai.

2. Quelle est votre entreprise et votre fonction ?

Je travaille dans une entreprise chinoise qui distribue des marques françaises de produits de soins et cosmétiques naturels et bio. J’exerce la fonction de « Field Coach », je suis à la fois chargée de formation, promotrice et commerciale. Il s’agit d’un poste de terrain, j’ai la chance de voyager beaucoup à l’intérieur de la Chine et ainsi de pouvoir rencontrer des interlocuteurs différents (chefs de rayon, grossistes, distributeurs, directeur de magasins…).

3. Quelles sont vos missions principales ?

Ma première mission est d’assurer la formation produits auprès de nos vendeuses en supermarché ou magasins spécialisés, ainsi qu’à nos clients et grossistes. Je suis également chargée de contrôler la mise en place magasin, de concevoir et de planifier des animations commerciales ainsi que de promouvoir nos marques.

4. Comment avez-vous décroché votre poste actuel ? 

Ce job je l’ai décroché en postulant pour une autre offre, un VIE dans les cosmétiques. J’ai été interviewée en chinois par mon boss actuel qui aidait l’autre entreprise pour les tests de langue. Lorsqu’il a su que je n’avais pas été retenue, il m’a contacté pour me proposer un job. Un concours de circonstances formidable !

5. Quels conseils donneriez-vous à un(e) diplômé(e) qui souhaite trouver un emploi et s’installer en Chine ? (VISA, conseils pratiques, comment postuler, démarches…)

Tout d’abord persévérer. J’ai passé 10 mois en France entre la fin de mes études et ma prise de poste, la concurrence est féroce et particulièrement pour des positions juniores. Aujourd’hui les chinois sont autant qualifiés que nous, si ce n’est plus, il faut savoir se démarquer ; pour ma part, outre les compétences acquises lors de mes précédents stages, j’ai toujours mis en avant ce pourquoi j’ai fait le CESEM, ma formation « biculturelle ». Etre français, avoir passé plusieurs années en Chine et parler la langue sont des atouts qui peuvent ouvrir quelques portes.

Si vous ne parlez pas chinois, trouvez votre valeur ajoutée. Il ne manque pas d’opportunités en Chine. Par contre soyez prêt à affronter la tempête de démarches administratives. L’entreprise qui vous embauche se charge de la plus grosse partie de ces démarches mais tout prend beaucoup de temps, particulièrement s’il s’agit de votre première demande de visa de travail en Chine, restez patient !

6. Globalement, que tirez-vous de votre expérience en tant que diplômée vivant et travaillant en Chine ?

Cette expérience est la continuité logique de ma formation, j’ai étudié en Chine, aujourd’hui j’y travaille et j’ai encore beaucoup de choses à découvrir de ce pays. La dynamique de ce pays permet de faire plein de choses, pleins de projets. De cette expérience je ne tire que du positif, ici j’ai grandi, muri et appris. Pour l’instant je ne me vois pas ailleurs, mais attention la Chine ce n’est pas facile tous les jours, aussi bien dans mes relations professionnelles que personnelles, je fais face quotidiennement à une vraie différence culturelle. L’importance de savoir s’adapter est aussi une chose qui a pris tout son sens ici, il ne faut jamais oublier que nous sommes des invités dans ce pays, il faut donc se comporter comme tel.

173 vues Visites

J'aime

  • CESEM 2014
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits d'alumni

Audrey Jezic (PGE 12) : l'appel du souffle artistique

User profile picture

Yvan Lozac'hmeur

05 décembre

Portraits d'alumni

Emmanuel Gaury (PGE 11) cartonne avec sa pièce « Et si on ne se mentait plus ? »

User profile picture

Yvan Lozac'hmeur

03 décembre

Portraits d'alumni

C'était comment dans 1000 ans ?

User profile picture

Yvan Lozac'hmeur

22 octobre