j’adhère !
Neoma Alumni
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Sofiane Daboussi, PGE 13, se lance dans l'entrepreneuriat et crée sa première marque de vêtements, Frenchement.

Portraits d'alumni

-

15/11/2018

Sofiane Daboussi, PGE 13, se lance dans l'entrepreneuriat et crée sa première marque de vêtements, Frenchement. Des vêtements à slogans décalés destinés à tous les amoureux de Paris.

Pouvez-vous revenir sur votre parcours depuis votre sortie de NEOMA BS ? 

J'ai officiellement fini mes cours et mon mémoire en décembre 2016. Dès janvier 2017, j'ai décidé de réaliser mon plus grand rêve: partir 6 mois en Australie. Les deux années d'alternance que j'ai eu l'occasion d'effectuer chez Air France pendant mes études à NEOMA BS m'ont rendu amoureux des voyages, et j'ai pensé que la fin de ma scolarité était le meilleur moment pour réaliser ce grand voyage. Lorsque je suis rentré d'Australie, j'ai décidé de me lancer en tant que freelance, période durant laquelle j'ai essentiellement réalisé des missions dans le domaine du marketing et du community management.

Pourquoi avez-vous décidé de lancer votre entreprise ?

Pendant ma scolarité, j'ai toujours eu cette envie d'entreprendre, sans forcément oser me lancer. J'ai eu plusieurs idées en tête (j'en ai encore beaucoup !), j'ai choisi un électif d'entrepreneuriat et surtout, j'ai réalisé un mémoire entrepreneurial sur un projet que je souhaite développer dans les prochains mois.

En parallèle, j'ai souhaité développer une marque de vêtements. J'ai d'abord pensé à une marque ayant un rapport avec l'Australie, mon deuxième pays de cœur après la France, mais ai finalement décidé de laisser ce projet en suspend pour le moment. A la place, j'ai lancé la marque Frenchement. Etant né ici, et malgré ma passion pour les voyages, je suis un amoureux de Paris et c'est dans cette ville que je souhaite vivre. 

Présentez-nous votre marque, Frenchement. 

Frenchement est une marque de prêt-à-porter destinée à tous les amoureux de Paris. Concrètement, on peut trouver des vêtements correspondant à la plupart des quartiers de Paris, de Montmartre aux Champs-Elysées en passant par Saint-Lazare. Le tout avec une touche d'humour, que vous pourrez juger ! La collection s'enrichit de jour en jour, j'essaye de créer des nouveaux designs assez régulièrement pour étoffer ma boutique !




Avez-vous rencontré des difficultés en tant qu'entrepreneur ? 

Ma principale crainte a été de me lancer, je travaille tout seul sur ce projet et cela m'a pris énormément de temps afin que tout soit mis en place. Je ne connaissais rien en design, en référencement, en création de site internet, optimisation, SEA, et cela me paraissait impossible au début. Pourtant, j'ai tout appris sur internet et je suis très fier de maîtriser aujourd'hui ces aspects et de les mettre à contribution du développement de ma marque. 

Dans quelle mesure l'école vous a aidée à développer votre projet ?

Neoma a vraiment été le tremplin dont j'avais besoin : on nous encourage à innover, on nous propose des cours d'entrepreneuriat, et surtout, on nous donne la possibilité de réaliser un mémoire entrepreneurial. C'est une chance incroyable de pouvoir travailler sur un projet personnel dans le cadre de ses études, sans ça je suis quasiment certain que je ne me serais pas lancé dans le développement d'une entreprise !


Retrouvez Frenchement sur ses réseaux : 

Facebook - Instagram 


581 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits d'alumni

C'était comment dans 1000 ans ?

User profile picture

Yvan Lozac'hmeur

22 octobre

Portraits d'alumni

Redonner au cidre ses lettres de noblesse avec Calyce !

User profile picture

Yvan Lozachmeur

15 octobre

Portraits d'alumni

Musique et culture vibrent au sein du réseau !

User profile picture

Yvan Lozac'hmeur

27 septembre