j’adhère !
Neoma Alumni
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Sophie Astrabie sort son premier roman Le pacte d’Avril

Portraits d'alumni

-

20/03/2018

Sophie, parlez-nous de votre parcours professionnel depuis votre sortie de l’école.

Après avoir suivi la formation Marketing French Excellence et été diplômée de NEOMA BS en 2012, j’ai rapidement trouvé un emploi à ma sortie d’école, au Nouvel Observateur. Le journalisme était un secteur qui m’intéressait beaucoup et le prestige du magazine m’a tout de suite donné envie de me lancer dans l’aventure. 

Je travaillais dans la section commerciale, et au fil du temps j’ai commencé à me sentir de moins en moins épanouie, ce qui m’a amené à une importante remise en question. J’avais envie de faire quelque chose qui me stimulait vraiment et qui avait du sens. L’idée d’écrire un livre m’est venue aussitôt mais j’étais alors en CDI et il était compliqué de trouver le temps nécessaire à un tel accomplissement. J’ai donc commencé à tenir un blog pour voir si j’étais capable d’écrire de façon régulière mais aussi, pour me confronter à des lecteurs. Quand je me suis sentie prête, j’ai donné ma démission et je suis rentrée chez mes parents, écrire mon livre. 

Six mois plus tard, j’avais finalisé la première version de mon roman Le pacte d’Avril. Une fois mon livre terminé, je me suis sentie un peu vide. Et maintenant ? Que devais-je faire ?

J’étais très impressionnée par les maisons d’édition et par les démarches à faire pour envoyer un manuscrit dont je n’étais même pas sûre de la qualité alors … alors j’ai postulé pour un autre travail en marketing chez Daco Bello et la vie a repris.

En août 2016, je me suis laissée convaincre que je ne pouvais pas laisser ce manuscrit dans un tiroir. J’ai alors pris la décision d’auto-publier mon livre grâce à la plateforme d’Amazon. J’ai choisi d’utiliser un pseudonyme, tout simplement un anagramme de mon nom, sans doute un peu par timidité…

Quelques temps après, comme mon livre fonctionnait bien, Amazon m’a proposé de le mettre en avant lors d’une promotion. Le lendemain, les ventes de mon livre explosaient avec plus de 1000 exemplaires vendus en à peine 24 heures. J’ai été contacté par plusieurs maisons d’édition renommées et j’ai finalement choisi de collaborer avec Albin Michel. Mon livre a également été acheté par une maison d’édition italienne et il est actuellement en cours de traduction.

Parlez-nous de votre livre Le pacte d’Avril. 

C’est l’histoire d’Avril, une jeune femme de 35 ans qui a, à priori, une vie tout a fait acceptable : un travail, une famille, des amis… Mais Avril est célibataire et elle se remémore la promesse faite à Jean, le jour de leur séparation. Se retrouver à 35 ans, si aucun des deux ne s'était encore marié. 

J’ai voulu aborder les principaux points de pression de la société et évidemment la vie amoureuse y est très centrale. Cette histoire de pacte, quand j’en discute autour de moi, je me rends compte que ça parle à tout le monde. Et je trouve ça dingue que dès notre plus jeune âge, pour faire face à la pression du temps, à la peur de la solitude, on se trouve une sorte de roue de secours. C’est un peu la contre histoire du conte de fée.


Retrouvez dès maintenant le roman en précommande sur le site de la Fnac ou d'Amazon.

& Retrouvez Sophie Astrabie sur sa page facebook

1421 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits d'alumni

C'était comment dans 1000 ans ?

User profile picture

Yvan Lozac'hmeur

22 octobre

Portraits d'alumni

Redonner au cidre ses lettres de noblesse avec Calyce !

User profile picture

Yvan Lozachmeur

15 octobre

Portraits d'alumni

Musique et culture vibrent au sein du réseau !

User profile picture

Yvan Lozac'hmeur

27 septembre