j’adhère !
Neoma Alumni
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Geneviève Doang : persévérance sur la voie de la voix

Portraits d'alumni

-

06/08/2019

Cet article est une avant-première de votre magasine NEOMA Alumni Mag #20, à paraître en septembre !


Un milieu dont l'entrée exige patience 

 Comédienne depuis plus de dix ans, Geneviève Doang (PGE 10) fait son trou dans le métier difficile du doublage. elle raconte la difficulté d’être d’origine asiatique dans un milieu assez fermé.


Une passion qui ne l'a jamais quittée

Geneviève a commencé très jeune en s’investissant dans une association de comédiens doubleurs dès le collège. Longtemps, elle s’est trouvée tiraillée entre sa passion et la volonté de faire une carrière classique.

Cette seconde option l’a conduite sur les bancs de NEOMA Business School où elle n’a pourtant pas renoncé à sa vocation. « J’avais une double vie sur le campus : étudiante à Reims et comédienne à Paris, explique-t-elle

Percer dans ce milieu est très difficile. C’est un long travail, qui demande du temps pour se construire un réseau. Je me déplaçais parfois sur les plateaux pour me voir refusée au dernier moment. »


Geneviève Doang (PGE 10)


Quitte ou double

À la sortie de l’école, elle décline un poste chez L’Oréal pour tenter sa chance. Avec force d’abnégation, elle finit par imposer sa voix, dans un milieu qui ne favorise pourtant pas ses origines ethniques : « Dans le paysage audiovisuel français, les rôles d’asiatiques sont bien trop rares. Les directeurs et directrices de casting ne pensent jamais aux asiatiques et aux personnes racisées en général, lorsqu’ils cherchent des actrices ou acteurs. L’héroïne sera toujours forcément blanche. »

 Alors que c’est difficile dans les productions live, Geneviève trouve plus de rôles dans le doublage (dessins animé, jeux vidéo, séries, films), bien que nombre de ces rôles soient eux aussi d'origine asiatique. 

Elle double par exemple le personnage de Nagini dans le dernier film Les Animaux Fantastiques. « J'avais un agent anglais l'année dernière, ce qui m'a permis de postuler pour des castings dans des productions internationales », indique-t-elle. 

Elle sera ainsi à l’affiche du prochain Terminator. « Mais cela ne veut pas dire que c’est gagné. Il ne faut rien lâcher dans ce métier pour pouvoir accomplir son rêve », conclut-elle.


Cet article est une avant-première de votre magasine NEOMA Alumni Mag #20, à paraître en septembre ! 

Ne manquez pas de lire le numéro #19, actuellement disponible : découvrir le magasine en version numérique


648 vues Visites

J'aime

  • Portrait d'alumni
  • Cinéma
  • Doublage
  • interview
  • Neoma Alumni Mag
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

NEOMA Alumni Mag

Un numéro #20 du Mag à glisser dans votre cartable !

User profile picture

Yvan Lozachmeur

05 septembre

Portraits d'alumni

La Calanque de l’aviateur : une destination poétique pour prolonger les vacances

User profile picture

Yvan Lozachmeur

27 août

NEOMA Alumni Mag

Comment créer son propre cabinet de conseil ?

User profile picture

Quentin Fuseau

12 août